Yamaha CD-N500

Publié par Pierre Dubarry, le
Catégorie : Lecteur audio sans-fil
Mots-clés : - -

Introduction

En marge des éléments Hi-Fi AS-3000 et CD-S3000, nous avions découvert en septembre dernier lors de l'IFA 2012 le Yamaha CD-N500. Derrière l'appareil en question, une idée de départ prometteuse qui consiste à réunir à la fois un lecteur réseau et une platine CD. On mélange le tout, et l'on obtient un lecteur CD réseau au concept particulièrement séduisant. La question centrale est de savoir si derrière cette belle idée, les résultats sont véritablement à la hauteur des promesses initiales, ce que nous allons voir tout de suite dans ce test du lecteur réseau CD-N500.

Yamaha CD-N500

Véritable curiosité, c'était avec une certaine impatience que nous attendions de pouvoir poser nos mains sur la platine, d'un côté de par ses spécifications, mais également son prix (prix public indicatif de 649 €) qui le font entrer en concurrence directe avec le DNP-720AE et le N50. En dehors de la platine CD sur laquelle nous reviendrons dans les chapitres suivants, sur le papier le lecteur réseau Yamaha fait la promesse d'une compatibilité complète au niveau fichiers audio, y compris les WAV et FLAC jusqu'en 192 kHz/24 bits, et ce, aussi bien en uPnP que USB. Intéressant, reste à voir si la réalité colle véritablement aux spécifications à l'aide de nos fichiers musicaux et autres samples 44.1 kHZ jusqu'à 192 kHz, sous 16 et 24 bits.

Matériel de test

  • Lecteur réseau Yamaha CD-N500
  • 684 et Magnat Quantum 750
  • PC et tablette (tests uPnP)
  • Sélection de CD, CD , Fichiers lossless et lossy
Facebook Twitter
5 réactions !