Epson EH-TW6000W

Epson EH-TW6000W
tests

Traitement vidéo sur les sources SD

Scènes issues du DVD Les chemins de la perdition :
Avant de décrire le rendu des dvd il convient de préciser quelles sont les impressions visuelles qui frappent tout de suite le spectateur à la découverte de l'image du TW6000 : colorée, lumineuse précise mais avec un déficit en contraste. Notre scène nocturne d'évaluation du film les chemins de la perdition où Tom Hanks vient se venger sous une pluie battante du géniteur de l'assassin de sa femme est admirablement mise à l'échelle par le traitement interne du projecteur. L'image calibrée correspond à la volonté du directeur de la photographie mais elle n'est malheureusement pas aidée par des noirs qui tirent vers le gris.


Netteté et piqué

Scène du combat de mangouste (Blu-ray Casino Royal) :
L'Epson TW6000 est un projecteur très lumineux, dont la force de la lumière ajoutée à des couleurs naturelles vient rendre justice à ce passage des aventures de James Bond. La netteté et la précision de l'image sont également au rendez-vous et nous sommes agréablement surpris pas le rendu général de l'image de ce projecteur positionné à moins de 1800 euros qui sur ce passage vient taquiner les meilleurs du moment, SONY et JVC confondus.



Fluidité : 24p et compensation de mouvement

Scène de travelling sur les gratte-ciels (Batman : The Dark Knight)
Véritable torture pour les projecteurs, cette scène est une séquence d'évaluation parfaite pour jauger des qualités de fluidité de votre diffuseur. Le TW6000 ne bénéficie d'aucune aide à la fluidité et pourtant il en aurait bien besoin. S'ajoutant à du judder on note la présence de cassures sur les rangées des fenêtres des immeuble, dommage qu' Epson ai réservé son interpolation d'images au 9000.


Contraste et lisibilité des scènes nocturnes

Scène de chasse dans les égoûts d'Aliens vs.Prédators 2 :
Le contraste natif du projecteur avoisine en mode lampe bas, les 3000:1 après calibration. Malheureusement si ce chiffre est relativement bon il en va autrement à l'image avec des noirs qui s'ils sont bien détaillés perdent en profondeur. La scène de chasse dans les égouts de la ville américaine envahit par les Aliens et les Predators reste bien retranscrite grâce à un bonne gestion du gamma, mais l'intensité des noirs fait ici défaut, il faut activer l'iris dynamique et « sonore » du projecteur pour améliorer ce constat.




Contraste dynamique

 

Petit rappel du fonctionnement de l'iris dynamique. Il s'agit d'un dispositif de modulation du flux lumineux qui vient en temps réel s'ouvrir et se fermer en fonction du contenu de l'image projetée. Si l'image est lumineuse il s'ouvrira pour laisser passer la totalité du flot de lumière. En présence d'une scène nocturne il va se fermer réduisant la puissance de la lumière et augmentant le contraste, mais le prix à payer est une perte de la dynamique des parties de la scène encore éclairées (tel une bougie éclairant une pièce sombre qui perdrait de l'intensité). Sur le TW6000 il est sélectionnable sur 2 niveaux (normal et rapide). Gros défaut, son fonctionnement s'accompagne d'une pollution sonore, un cliquetis de fonctionnement qui s'il reste supportable en mode normal est quasiment omniprésent en mode rapide. Visuellement en mode normal et en mode rapide son action est également perceptible avec la sensation visuelle et en temps réel de perte de dynamique à l'image. Illegal string offset 'MODELE'
Publié le 17 janvier 2012
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

1 Réaction
Syl
le 31/12/2015
@Steph l'image en 3d est vraiment pas terrible vu qu'il y a du fantôme ( double de l'image ) @Pierre est ce que le 6000 est égal au 6100 ? tu met bonne 3d mais il y a du fantôme :(
nos articles populaires
Focal Sib & Cub 5.1
Le 04/04/2011 09:35
Focal Dôme 5.1
Le 03/10/2012 12:30
Panasonic EZ950 (TX-55EZ950E)
Une qualité d'image sans concession
Le 29/06/2017 12:30
Panasonic EX780 (TX-58EX780E)
Une qualité d'image 4K HDR rehaussée, un input lag amélioré et un contraste toujours au top
Le 02/06/2017 11:52
Sony XE90 (KD-65XE90)
Un très bon TV Full LED 4K HDR pour cinéphiles et gamers
Le 15/03/2017 16:23
Oppo UDP-203EU
Le nouveau lecteur Ultra HD Blu-ray de référence ?
Le 24/01/2017 15:41
Comparatif de barres son
12 modèles au banc d'essai
Le 26/04/2017 15:20
Samsung KS8000 (UE55KS8000)
Test complet du TV LED 4K Ultra HD Premium
Le 20/07/2016 16:50
Celexon Motorisé Home Cinema
Le 16/05/2014 10:58
Samsung Q7F (QE55Q7F)
Un TV Ultra HD 4K HDR dans la lignée du KS8000
Le 07/04/2017 17:20
Samsung MU7005 (UE55MU7005)
Un solide rapport qualité/prix
Le 17/05/2017 11:55
nos derniers articles
Panasonic EZ1000 (TX-65EZ1000E)
L'excellence à tout prix ?
Le 28/07/2017 14:10
Optoma UHD60
Verdict sur le premier vidéoprojecteur DLP 4K HDR "accessible"
Le 19/07/2017 13:37
Panasonic EZ950 (TX-55EZ950E)
Une qualité d'image sans concession
Le 29/06/2017 12:30
Hisense N6800 (H65N6800)
Quand TV 4K HDR à petit budget rime aussi avec qualité
Le 15/06/2017 15:50
Panasonic EX780 (TX-58EX780E)
Une qualité d'image 4K HDR rehaussée, un input lag amélioré et un contraste toujours au top
Le 02/06/2017 11:52
Optoma GT1080 Darbee
La nouvelle référence des projecteurs gaming à l'input lag record !
Le 19/05/2017 11:55
Samsung MU7005 (UE55MU7005)
Un solide rapport qualité/prix
Le 17/05/2017 11:55
Sony A1 (KD-65A1)
L'art du spectacle et de la séduction
Le 12/05/2017 14:00
Comparatif de barres son
12 modèles au banc d'essai
Le 26/04/2017 15:20
Panasonic EX600 (TX-55EX600E)
Un bon TV 4K HDR pour les petits budgets ?
Le 12/04/2017 14:25
Samsung Q7F (QE55Q7F)
Un TV Ultra HD 4K HDR dans la lignée du KS8000
Le 07/04/2017 17:20
Sony XE93 (KD-55XE9305)
Un TV LED 4K HDR aux allures de grand cru
Le 04/04/2017 19:50
nos derniers commentaires
bettychristian@skynet.be