Pioneer BDP-LX55

Conclusion

Pour résumer, le lecteur BDP-LX55 s'annonçait très prometteur pour un rapport qualité/prix exceptionnel, mais devant les bugs un peu trop présents, les fonctions annoncées qui ne sont pas présentes, la qualité de construction et l'upscaling de très mauvaise facture, le constat reste en demi-teinte.

Cependant, on peut espérer que Pioneer suive ce lecteur de prêt pour proposer des firmwares et l'améliorer. Si tel est le cas, le BDP-LX55 s'annonce très prometteur. Malheureusement, Pioneer ne nous a pas habitués à une grande rigueur dans le suivi de ses appareils. Dommage, car du côté de la lecture Blu-ray, on doit dire que malgré le bruit résiduel un peu présent, la qualité est au rendez-vous, avec une image de très belle facture, texturée, détaillée au piqué magnifique. La prise en charge multimédia est également pas mal du tout, et si elle évolue ne serait que pour proposer une meilleure stabilité et la gestion des ISO 2D & 3D, elle peut être très intéressante.



Du côté de la 3D, là aussi nous restons sur notre fin, les filtres Marvell étant inactifs sur la 3D, l'image par défaut sans traitement Marvell est trop douce, et le manque de précision. De plus, très peu de formats 3D sont gérés, et le lecteur ne propose aucun paramètre pour optimiser la parallaxe (comme le réglage de la taille du diffuseur, la puissance du relief, le sens de lecture des vidéos SBS).

De plus, l'association SC-LX85 / BDP-LX55 nous a posée beaucoup trop de problèmes avec le PQLS non fonctionnel (coupure de son), désynchronisation HDMI, le contrôle CEC qui ne marche pas bien, redémarrage fréquent des deux appareils, etc). Alors certes, un sert avant tout à lire du Blu-ray, et de ce côté-là le BDP-LX55 le fait très bien, mais nous avons tout de même le sentiment d'un lecteur inachevé avec une qualité de lecture sur le DVD tout simplement inacceptable !

Dans ces conditions, nous ne pouvons pas donner d'Award à ce lecteur, ni le conseiller comme excellent rapport qualité/prix. Nous demandons à Pioneer de revoir sa copie et de proposer un nouveau firmware très vite ! Après ça, si les bugs et l'upscaling 1080p sont corrigés, nous reverrons sans aucun doute la note finale...

La note finale

Ce que l'on aime Ce que l'on regrette
  • Très bonne qualité de lecture sur le Blu-ray
  • Compatibilité 3D, DVD-audio et S.A.CD
  • au prix très abordable
  • Un filtre Sharpness très fin et efficace
  • Prise en charge multimédia satisfaisante
  • Très bon décodage des vidéos HD
  • L'autoframerate très fonctionnel
  • Une qualité analogique pas mal du tout
  • Superbe gestion du FLAC via USB
  • Transfert audio numérique de très bonne facture
  • Design sobre et classe
  • Les deux sorties HDMI bien gérées
  • Trop d'instabilités : bugs, plantages, redémarrage
  • Un upscaling 1080p de très mauvaise qualité
  • Une lecture des DVD de très mauvaise qualité
  • Des filtres Marvell inactifs sur la 3D
  • Pas du support NFS, ni Samba
  • Pas de gestion du Monkey's audio 192 khz, MLP, Wav-
  • Pas de réglages 3D (profondeur, parallaxe)
  • Un petit  écran digital qui ne permet pas de navigation TV éteinte
  • Pas de réelle gestion des vidéos et photos 3D
  • Pas de lecture ISO Blu-ray ou DVD, bug sur l'audio HD dans le MKV
  • La conversion DSD en PCM limitée au 88.2 khz
  • Pas de sortie Directe pour confier le traitement vidéo à un scaler externe
  • Pas de système de jaquettes, ni en musique, ni en vidéo, pas de gracenote
  • Pas de profils mémorisables pour appliquer différents traitements vidéos
  • Un OSD qui reste affiché lors du réglage des filtres
  • Un désentrelacement qui bug
  • Bugs incessants lors de l'éjection des disques
  • Ralentissements dès qu'un Rack HDD est connecté
  • Accès DLNA / UPnP qui ne passe pas tout le temps
  • Un peu de vibration lors de la lecture de disques (CD, Blu-ray et DVD)
  • Mauvaise association avec certains amplis Pioneer
Facebook Twitter
2 réactions !