Pioneer BDP-LX55

Présentation de la platine

Le lecteur Pioneer BDP-LX55 est donc un qui peut lire toutes les galettes du marché, le 2D & 3D, le DVD, le CD, le DVD-Audio, le HDCD, et même le Super Audio CD. Une prise en charge assez rare à ce niveau de prix. Et ce n'est pas tout puisque ce lecteur intègre un SoC Mediatek qui lui permet de profiter d'une excellente base multimédia (si a bien configuré ce SoC).



Il peut également accéder à des services internet assez limités pour le moment (voir le chapitre multimédia) et accéder à vos médias stockés sur un PC ou un NAS via UPnP. Enfin, comme nous l'annoncions dans l'introduction, la présence du processeur Marvell laisse envisager un excellent upscaling 1080p pour donner une seconde vie à nos vieux DVD (là aussi, nous verrons ce qu'il en est dans le chapitre "Qualité vidéo et upscaling").

Le BDP-LX55 présente un design sobre, mais plutôt classe, orné de diodes bleues en façade qui offrent un effet sympa, surtout en association avec un pour harmoniser l'installation. Cependant, la construction de ce lecteur reste assez grand public, même si la finition extérieure est de bonne facture.



On se rend tout de suite compte que la construction est plutôt entrée/milieu de gamme, et cela se confirme lorsque vous ouvrez la platine, et les composants réduits au minimum syndical avec une platine plutôt légère, l'alimentation est un peu limite et le lecteur optique assez basique. Le châssis est également un peu sensible aux vibrations, le lecteur optique fait d'ailleurs un léger bruit de vibration lorsqu'il tourne. Dommage, car la platine n'intègre aucun ventilateur et aurait pu être très silencieuse.



La façade brossée est tout de même plutôt soignée, mais simple, avec un affichage digital qui affiche un minimum d'infos, recouvert d’une vitre en PVC noir fumé et surmonté d'un liseré rétroéclairé de bleu, un bouton "Power" rétroéclairée de bleu,un port USB pour connecter un iPhone ou une clé USB pour lire les médias, un bouton "Eject", "Play" et "Stop", et puis c'est tout ! :)

La connectique est également limitée, on trouve donc une sortie analogique stéréo (pas d'analogique 7.1), un port Ethernet, un autre port USB, un RS-232C, une sortie optique, et surtout deux sorties HDMI pour séparer le flux audio et vidéo (intéressant pour une meilleure qualité vidéo, et pour lire un et profiter des pistes audio HD sur un ampli non compatible 3D). On remarquera qu'une attention particulière a été portée sur les ports HDMI (dorés), mais pas sur les connecteurs cinch stéréo. Dommage pour une platine au profile "audiophile" selon Pioneer, de meilleur connecteur auraient été intéressant, surtout que le DAC est performant.





A l’image du packaging, on reste dans la conception « grand public ». En effet, le packaging se limite au manuel, pas de câble HDMI, un câble AV stéréo et composite dont on ne se sert plus, et une télécommande très légère, mais tout de même fonctionnelle et plutôt complète. Cependant, les touches ne sont pas rétroéclairées, on remarquera juste quelques touches phosphorescentes (Lecture, Avance et Recul rapides, Saut avant et arrière, Pause, Pas-à-Pas et Stop).



On remarquera deux petites espaces avec des touches pour contrôler la TV et l'ampli, une touche pour arriver directement de le Home Media Gallery où se trouve l'accès DLNA, USB, aux services réseau et les réglages du lecteur. Autre touche sympa, la touche "Fonction" qui permet d'accèder à un menu qui s'affiche en pop-up sur la vidéo pour changer les pistes audio et sous-titres (malheureusement non customisables), et surtout accéder aux filtres vidéo pour améliorer l'image. Nous le verrons plus loin, mais malheureusement ce menu en pop-up reste affiché lors des réglages vidéos et ne permet donc pas vraiment de voir le résultats des filtres en temps réel (il faudra à chaque fois sortir de ce menu pour se rendre compte du résultat).


En résumé, nous avons là une platique au look et design classe et sobre, qui lui donne des allures milieu de gamme, en tout cas bien plus haut de gamme que la plupart des de chez , , ou encore , mais reste un cran (même 2) en-dessous des lecteurs haut de gamme comme les , , ou . Par contre ses fonctions et composants intégrés sont très intéressant pour espérons le un super rapport qualité/prix. Regardons ce qu'il en est dans ce test ...
Facebook Twitter
2 réactions !