Le Royaume de Ga'Hoole

Le Royaume de Ga'Hoole
tests-blu-ray


Soren, jeune chouette rêveuse, vit dans l'espoir de rejoindre les légendaires Gardiens de Ga'Hoole, le clan mythique des protecteurs du royaume des chouettes. Lorsque Soren est enlevé par les Sangs Purs, il décide de s'évader avec d'autres jeunes chouettes courageuses pour chercher de l'aide. Ensemble, ils vont s'élancer à la recherche du Grand Arbre, le pays des Gardiens, l'unique espoir de Soren de vaincre les Sangs Purs.

Après avoir réalisé les excellents films que représentent 300 et Watchmen : Les Gardiens, voir Znack Snyder s’atteler à un film d’animation pour enfant avec Le Royaume de Ga’Hoole : La Légende des Gardiens mettant en scène des chouettes avait quelque chose de très surprenant venant d’un homme habitué à des films plus matures et sombres, loin d’être destinés à un public jeune. Cependant ça aurait été mal connaître Zack Snyder que de croire qu’il réaliserait un film d’animation dans la veine d’un Toy Story ou de l’Age de Glace, et malgré une introduction qui les premières minutes semblent privilégier cette hypothèse, il démontre finalement une appropriation totale du genre en l’adaptant à la sauce Snyder.



Car si le réalisateur s’est parfaitement tenu à la classification « tout public » qui permet de visionner le film sereinement en famille, le fond du récit possède la patte que l’on a déjà pu voir à l’œuvre sur 300 et Watchmen : Les Gardiens, notamment grâce aux sujets chers de Zack Snyder qui ressurgisse ici à l’image du sens du sacrifice, de l’abnégation et de l’héroïsme. Seulement, fait plus étonnant il a ici beaucoup plus insisté sur ces thèmes récurrents de sa filmographie tout en y insérant de nouveaux et en entretenant volontairement l’ambiguïté dans un genre auquel il n’était pas et surtout ne nous avait pas habitué. D’un autre côté, et au delà du récit comportant plusieurs degrés de lecture pour le public jeune et adulte, comme à chacun de ses nouveaux films Snyder nous offre un véritable feu d’artifice, réalisé avec un soin toujours particulier et maniaque au niveau visuel, et qui est une fois de plus un pur régal pour le spectateur qui se délecte de chacun de ces plans aux allures de fresques.

L’homme toujours infatigable sur les ralentis qu’il use à des fins réellement artistiques plutôt que de verser dans le simple exercice de style comme beaucoup d’autres réalisateur, sa maîtrise de la réalisation se ressent à chaque seconde ou il parvient à créer des plans et autres séquences visuellement très recherchés, presque magiques par moment. Ce savoir-faire, on le retrouve également dans les scènes de batailles absolument gigantesques, et qui n’ont pas à rougir face aux plus grandes scènes du genre qu’est pu nous offrir le 7ème art. Epiques, impressionnantes et parfois même violentes, jamais un film d’animation ne nous avait procuré de telles sensations, pas même le Beowulf de Zemeckis



Visuellement impressionnant, présentant un récit qui propose plusieurs degrés de lecture  et proposant une maîtrise totale de son sujet du début à la fin, le Royaume de Ga’Hoole - La Légendes des Gardiens est un film d’animation à la fois spectaculaire, sombre et envoûtant non dénué d’humour qui plaira aux enfants, mais également très fortement aux plus grands. Un nouveau bijou signé Zack Snyder !
Publié le 28 mars 2011
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé