L'Agence Tous Risques

L'Agence Tous Risques
tests-blu-ray
Ceux qui ont grandi durant les années 80 gardent un souvenir mémorable de l’Agence tout Risques que ce soit de par l’ambiance véhiculée par la série, ses personnages et son générique culte, nombreux étaient ceux à craindre une adaptation de celle-ci au cinéma mais avec la tendance qui règne à Hollywood l’annonce d’un film n’était étonnante qu’à moitié. Le côté rassurant provenait cependant des producteurs qui ne sont autres que Ridley et Tony Scott, ainsi que Joe Carnahan réalisateur des excellents Narc et Mise à Prix, cela sera-t-il cependant suffisant pour réussir à conserver intact l’esprit de la série ?


Années 1975-1980 et que de souvenirs quand on évoque le nom de séries tels que Starsky et Hutch, Dallas, L’Agence tous Risques, V, Mac Gyver La Petite Maison dans la Prairie, Hooker, Hawaï Police d’Etat, l’Homme qui valait 3 Milliards, Shérif fais moi peur, L’Incroyable Hulk et bien d’autres encores. De la liste que nous venons de citer, les seules séries à avoir une adaptation cinématographique sont Starksy et Hutch ainsi que Shérif fais moi peur, deux films de qualités très moyennes, alors voir l’Agence Tous Risques avec un modèle de série très particulier peu adapté à une retranscription sur grand écran il y avait de quoi courir droit à la catastrophe…et pourtant ici c’est tout le contraire !


Le premier point fort du film réside dans l’ambiance de la série ici gardée, que ce soit avec l’humour potache de la série omniprésent du début à la fin du film, et son scénario qui ne cherche pas à coller à la série puisque ici l’aventure débute en Irak, le type de présentation des épisodes de l’Agence tous Risques étant particulier ou les épisodes se suivent sans avoir de véritables corrélations entre eux. Et ce scénario qui tient sur un post-it, fonctionne incroyablement bien du début à la fin du film, celui-ci assumant pleinement son rôle de pop-corn movie complètement barré ou répliques cinglantes et grosses scènes d’action décomplexées s’enchaînent à un rythme de croisière.
Le second point fort réside dans les personnages du film, les acteurs convenant parfaitement à leurs homologues de la série, même si ceux de la série restent et resteront bine évidemment l’unique groupe de l’Agence tous Risques, dont quelques-uns en profitent pour donner la réplique à leurs homologues version 2010, excepté Mister T. Nous avons ici donc droit à Liam Neeson dans le rôle de Hannibal, Bradley Cooper en Futé, Sharlto Copley en Looping et enfin Quiton Rampage Jackson dans le rôle de Barracuda, toute la fine équipe de l’Agence tous Risques réunit pour le meilleur…mais surtout le pire !


Même s’il y avait donc de quoi être sceptique, Joe Carnahan réalise avec l’Agence tous Risques un bon gros film d’action qui joue la surenchère de bout en bout et qui assume pleinement son statut de pop-corn movie complètement barré. Réussissant de fort belle manière à nous divertir à l’extrême, et pour être honnête ça faisait quelques temps que nous n’avions pas eu un tel film, l’Agence tous Risques c’est 2h de pur bonheur en perspective que nous vous recommandons sans attendre.
Publié le 30 novembre 2010
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé