Baraka (import UK)

Baraka (import UK)
tests-blu-ray
A world beyond words (Un monde, au delà de la parole).

Derrière cette phrase figurant en en-tête de l'affiche du film se cache une expérience assez inédite au cinéma : un film d'1h30 composé de courtes séquences muettes (ou aux paroles inintelligibles). Ce postulat de départ posé, toute la force de Ron Fricke est de parvenir à nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son film sans jamais lasser ni ennuyer.

Le réalisateur s'appuie pour celà sur des sentiments simples. Il passionne, il impressionne, il fait réfléchir...On ne peut rester indifférents. Car, en effet, Baraka est le type même du film qui, des semaines après sa visualisation, continuera à vous renvoyer ses superbes images, à vous faire replonger dans ce tour du monde si singulier, sorte de constat de l'évolution du monde et de ses habitants.

Mais ce constat, notamment grâce à l'absence de paroles, n'est à aucun moment manichéen; Fricke ne cherche pas à imposer sa vision du monde. Chacun est libre de réagir comme il le souhaite devant ce voyage initiatique. Tout juste le réalisateur nous guide-t-il au travers de quelques parallèles (poulets en batterie/foule dans le métro; empilement d'os/empilement de rockets...) tantôt amusantes, tantôt sidérantes. Baraka nous offre une belle dose de sentiments forts et, de l'émerveillement à la consternation, il se pose comme une belle base de réflexion sur le monde qui nous entoure.

Un must, indéniablement.

Publié le 07 avril 2009
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé