FOCALE COURTE

Suivre l'actualité FOCALE COURTE (20)

Le fabricant taiwanais vient de dévoiler l'Acer K138ST, le premier vidéoprojecteur LED à focale courte équipé d'un capteur de luminosité ambiante. Compact et destiné à un usage nomade avec un facteur de forme plus petit qu'une feuille A4, l'Acer K138ST est le premier projecteur LED au monde à intégrer la technologie LumiSense+, un capteur intelligent de luminosité ambiante qui adapte la luminosité et la saturation des couleurs en fonction de l'éclairage de la pièce.
Initialement présenté lors du CES 2014, Sony vient d'annoncer le lancement du LSP-W1S en Europe, un concept de vidéoprojecteur 4K à focale ultra-courte directement intégré au sein d'un meuble AV. Pour rappel, le Sony LSP-W1S est composé de 3 parties : deux espaces pour le rangement des électroniques, tandis que le centre du meuble renferme un vidéoprojecteur 4K. Une fois sous tension ...
En préambule de son lancement courant mars 2015, nous avons pu mettre la main sur le nouveau vidéoprojecteur DLP Full HD 3D à focale courte Acer H7550ST. Positionné dans la même gamme de prix que les BenQ W1070+ (lire notre test) et W1080ST+, le nouveau projecteur Acer se démarque surtout par ses nombreuses fonctionnalités : Bluetooth, convertisseur 2D/3D, entrée HDMI pour Chromecast, hauts-parleurs compatible DTS ou encore la certification ...

Tous les tests FOCALE COURTE

Il n'en comporte pas moins certains petits avantages, comme un temps de réponse performant, une précision d'image intéressante, sa troisième entrée HDMI pour installer une clé Chromecast, le Bluetooth intégré pour raccorder une paire d'enceintes sans fil, la présence d'un convertisseur 2D/3D très complet ou encore les deux paires de lunettes 3D offertes et la fameuse focale courte.
Sans aller jusqu'au terme de focale courte, qui sied bien plus au W1080ST+, pour une base d'image de 2,20 m, le W1070+ nécessite d'être installé à 2,5 m de la surface de projection. Toujours intéressant. Une autre petite nouveauté, passée inaperçue lors de l'annonce du projecteur, est à chercher du côté de la correction du trapèze qui gagne en souplesse.
La calibration du projecteur s'avère d'ailleurs particulièrement ardue, le CMS intégré n'aidant pas beaucoup…L'AEC et le judder restent en revanche bien contenu étant donné l'absence de mécanisme d'interpolation. Pour les gamers en revanche, le GT1080 prendra tout son sens, d'autant plus que son input lag se prêt parfaitement à l'exercice (28 ms), sans oublier sa courte focale.