Guide d'achat lecteurs multimédias

Publié par La rédaction, le
Mots-clés : -
Disque dur multimédia, lecteur réseau ou vidéo, voici les différents termes que l'on utilise pour qualifier un lecteur multimédia. Ces appareils permettent de lire des fichiers multimédias (films, vidéos, musiques, photos), depuis un disque dur (interne et/ou externe) ou le réseau (PC, NAS, via Internet même). Le est souvent bien plus performant qu'un , ou qu'un téléviseur connecté pour lire des fichiers vidéos.

Guide d'achat lecteurs multimédias 2015

Cependant, les disques durs multimédias réseau ne sont pas tous logés à la même enseigne. Et même si leur utilité première est de lire des vidéos, certains modèles se démarquent du lot en proposant notamment une meilleure compatibilité avec les différents types de formats de fichiers ( HD, H.264, MKV, M2TS, ISO DVD et Blu-ray), les pistes audio (-HD, TrueHD, bitstream), les sous titres...

D'autres critères importants peuvent aussi entrer en ligne de compte dans le choix d'un bon lecteur ou disque dur multimédia :
  • Les connectiques audio/vidéo : le lecteur multimédia doit au moins bénéficier d'une sortie HDMI et d'une sortie numérique (S/PDIF optique ou coaxiale) pour profiter des films sur sa et son home cinéma. Les sorties S-Vidéo, composite et RCA permettent pour leurs parts d'assurer une compatibilité avec les autres équipements audio-vidéo.
  • Les connectiques de stockage externe : ports USB 2.0, USB 3.0, eSATA, lecteur de cartes, assurez-vous de choisir un lecteur multimédia adapté à vos périphériques de stockages externes.
  • Le support du réseau : le port  Ethernet et/ou le Wi-Fi permettent l'accès à des services web (vidéo Youtube, radios Internet...) et une compatibilité DLNA pour lire les fichiers depuis le réseau (via NAS, PC et mobile). Certains lecteurs réseau disposent toutefois de fonctions d'accès SMB ou NFS qui s'avèrent très utiles en cas de lecture de certaines rips Blu-ray HD ou vidéos avec des sous-titres externes.
  • Des fonctions réseau avancées : d'autres lecteurs multimédias proposent des fonctions de type NAS pour centraliser et partager des données avec d'autres appareils du réseau, ou encore des logiciels de téléchargement autonome (bitTorrent, HTTP, UseNet).
  • La puce vidéo : Majoritairement de chez Realtek ou Sigma Design, c'est elle qui assure la prise en charge multimédia, la qualité de mise à l'échelle (upscaling 1080p), et d'autres critères très importants pour le rendu audio et vidéo. Privilégiez toujours un modèle avec une puce vidéo récente.
  • La prise en charge multimédia : c'est certainement le critère le plus important qui garantira à votre lecteur de lire un maximum de fichiers, via le réseau ou depuis un disque dur. L'appareil doit au moins pouvoir lire les formats les plus répandus : DivX HD, MKV, AVI, MP3, DTS, AC3, H.264, AVC-HD, MP3, AAC, WMA, FLAC, WAV, JPEG et PNG.
  • L'interface : c'est un critère souvent délaissé, car difficile à apprécier sans voir physiquement le produit tourner. Et pourtant, une interface ergonomique et réactive est primordiale pour profiter sans contraintes de son lecteur multimédia, tout comme la présence d'un système de jaquettes et d'albums.

Chromecast 2 : la solution facile et sans fil

Google Chromecast

Si l'on ne pourra pas véritablement le qualifier de lecteur multimédia à part entière, le Chromecast n'en reste pas moins une solution intéressante à bien des égards. Une fois raccordée à un téléviseur ou un , cette petite clé HDMI permet de caster (streamer) du contenu audio, vidéo et photo depuis un smartphone ou une tablette Android et iOS. Si la compatibilité de la clé reste seulement limité à certains formats, la meilleure alternative demeure l'utilisation d'applications tierces compatibles Chromecast à l'image de Plex, afin de pouvoir lire sans encombre sa bibliothèque de médias.

L'autre intérêt de cette clé réside dans la possibilité d'utiliser diverses applications comme Google Play Films et Musique, Youtube, Chrome, Vevo, Plex, CanalPlay, MyCanal, Netflix, FrancetvPluzz, SFR TV, etc. Le catalogue n'offre pas nécessairement un choix phénoménal, mais le principal est bien là pour répondre aux attentes d'une certaine frange d'utilisateurs.
Tous les prix !
MarchandPrixPortLivraison 
TopAchat39,00 €9,99 €En stock
FNAC39,00 €9,99 €En stock
Rue du Commerce37,05 €2,99 €En stock
Boulanger39,00 €gratuit €En stock
Darty39,00 €gratuit €En stock
 

WD TV Live (Gen2) : encore et toujours là

WD TV - Edition Personnelle

Dans cette tranche de prix, les lecteurs multimédias se bousculent, en particulier depuis l'arrivée de certains fabricants chinois. Néanmoins, sur le fond la qualité (et surtout la stabilité) n'est pas forcément toujours au rendez-vous. En matière de lecture multimédia le WD TV Live reste donc une année encore, en l'absence d'alternetive crédible, un choix cohérent.

Le boîtier fait à peu près tout ce qu'on lui demande, de la prise en charge des fichiers MKV avec True HD et autres vidéos DivX en passant par le FLAC & WAV en USB, DLNA et SMB, et une interface capable de récupérer les informations de vos contenus en ligne (synopsis, jaquette, etc.). Naturellement, on regrette l'absence de gestion des ISO Blu-ray et du DTS-HD (conversion en DTS core). Pour la partie 3D, seules les vidéos en 3D SBS et TAB sont lues. Le boîtier propose également quelques applications (Youtube, Dailymotion, Vimeo, Facebook, Accuweather, etc.), l'accès aux radios Internet et aux services de musique en ligne Spotify et Deezer.
Tous les prix !
MarchandPrixPortLivraison 
Priceminister105,48 €gratuit €En stock
Iloprix99,99 €7,92 €Non communiqué
Dixman104,12 €gratuit €Non communiqué
GrosBill.com99,00 €3,00 €2/3 jours
Amazon96,88 €gratuit €En stock
 

Mede8er MED600X3D : un bon rapport qualité/prix

Mede8er MED600X3D

Le MED600X3D reste assurément ce qui se fait de mieux en matière de rapport qualité/prix : compatibilité ISO Blu-ray (2D/3D), MKV 3D, pass-through audio HD, etc. Le boîtier Mede8er centralise tout ce que l'on peut aujourd'hui demander à un lecteur multimédia dans cette gamme de prix, la qualité de décodage en plus et une interface particulièrement sympathique, personnalisable à l'aide des skins proposés par le fabricant, et un système de jaquettes efficace.

La partie réseau est également performante avec la possiiblité de lire des fichiers stockés sur un PC ou NAS en uPnP, NFS et Samba. Pour terminer, il dispose d'une assez belle connectique avec une sortie HDMI 1.4, une sortie S/PDIF, 2 ports USB 3.0, 1 prise Ethernet Gigabit et un lecteur de cartes mémoires.

Si ce que vous recherchez avant tout c'est un lecteur multimédia capable de lire la majorité des formats vidéos existants, le MED600X3D reste encore à ce jour un investissement pertinent. À noter qu'il existe également une déclinaison avec rack HDD sous la référence MED800X3D. Le Hour VTEN peut également être une alternative intéressante.

Shield Android TV : la box Android TV 4K de référence

Nvidia Shield Android TV

Il y aura sûrement un avant et après Shield Android TV. Malgré le pari osé de s'adresser à la fois aux gamers et Home-cinéphiles, Nvidia rempli parfaitement son objectif et fait un quasi sans-faute : un décodage audio/vidéo de qualité, une lecture des vidéos HD, Ultra HD et 4K parfaitement fluide, un excellent niveau de prise en charge multimédia avec notamment le décodage du HEVC et VP9, le bitstream audio HD et quelques fonctions sympathiques comme la possibilité d'ajuster le framerate à 23.976 et 50/60 im/s, y compris sur les applications comme Netflix.

KODI (tout comme PLEX) contribue également à élargir les possibilités offertes par le boîtier, en particulier la compatibilité ISO DVD et ISO Blu-ray (2D uniquement), la gestion de l'autoframerate, sans oublier l'incontournable système de jaquettes et les extensions. Le seul petit bémol provient de l'absence de bitstream audio HD sur KODI, le problème devrait être corrigé dans les prochains mois, en attendant la lecture des MKV avec pistes audio HD ne pourra se faire que par l'intermédiaire du lecteur vidéo par défaut proposé par Google. Quant à ceux qui veulent s'adonner aux joies de la VOD Ultra HD, l'application Netlifx 4K est pré-installée.

En marge de l'offre d'applications Android TV, Nvidia propose également son service de Cloud Gaming GeForce Now, néanmoins son utilisation reste aujourd'hui limitée aux grosses connexion, et Gamestream qui permet d'associer un PC équipé d'une carte graphique GeForce pour streamer ses jeux directement dans le salon.

La partie audio n'est pas en reste, même si aujourd'hui un grand nombre d'appareils sur le marché acceptent la plupart des formats lossy et lossless, la Shield Android TV se démarque néanmoins en étant à date la seule machine capable d'être associée à un DAC USB. La connectique dénote également de la concurrence, la box Nvidia étant aujourd'hui la seule du marché équipée d'une sortie HDMI 2.0a avec gestion du HDCP 2.2. Elle dispose également de 2 ports USB 3.0, une entrée mini-USB et un port Ethernet Gigabit. WiFi 802.11ac, Bluetooth et Google Cast sont également de série.

Quelques petites corrections sont encore nécessaires, notamment du côté d'Android TV, mais pour l'essentiel la Shield Android TV est aujourd'hui ce qui se fait de mieux en matière de rapport qualité/fonctionnalités/prix du côté des box Android 4K.
Tous les prix !
MarchandPrixPortLivraison 
Amazon199,90 €gratuit €En stock
Materiel.net199,90 €2,99 €En stock
 

Tous les prix !
MarchandPrixPortLivraison 
Materiel.net299,89 €2,99 €En stock
Materiel.net299,89 €2,99 €En stock
Amazon299,89 €gratuit €En stock
 
Facebook Twitter