Guide d'achat TV

Quelle TV LED, UHD 4K, OLED choisir ?

Guide d'achat TV
guides

La TV LED est une évolution du TV LCD en matière de rétroéclairage, substituant les néons (sources lumineuses sur les écrans LCD classiques) par des centaines de diodes (d'où le terme L.E.D pour Light Emitting Diode). Concrètement, ce procédé de rétroéclairage permet aux téléviseurs LED d'être plus fins, plus économes en énergie et procure une image de meilleure qualité (contraste natif, colorimétrie, fluidité...).

Quelle TV LED choisir ?

Il existe aujourd'hui plusieurs types d'écrans LED :

  • Les téléviseurs à technologie intitulée LED, Full LED ou Direct LED selon les constructeurs avec des diodes sur l'ensemble de la dalle.
  • Les téléviseurs Edge LED dont les diodes sont positionnées sur le pourtour de la dalle, sur un côté ou deux en fonction des modèles. Ils sont souvent encore plus fins, mais perfectibles en terme d'homogénéité.
  • Le procédé Local Dimming pour sa part, réservé aux TV haut de gamme voire certains modèles milieu de gamme, permet une accentuation localisée du contraste sur plusieurs zones, pour bénéficier de noirs plus profonds sur une partie de la dalle, et de blancs plus lumineux sur une autre. Au plus le nombre de zones et important, au plus la profondeur de noir sera accentuée. Il peut être appliqué aux panneaux Full LED, mais aussi sur certains téléviseurs Edge LED.

Voilà pour le constat purement technique. Les autres critères à prendre en considération pour savoir quelle TV LED choisir sont plus faciles à appréhender :

  • la taille de l'écran (32, 40, 46, 50, 55, 60, 65") en fonction de la distance qui sépare l'écran du canapé et de la définition des contenus majoritairement diffusés (SD, 720p, 1080p, 2160p...)
  • la technologie de rétroéclairage : les procédés Edge Led Local Dimming et Full LED Local Dimming offrent un meilleur contraste natif
  • le type de 3D : la technologie 3D Active équipent exclusivement les téléviseurs à dalle VA, tandis que la 3D Passive est présente au sein des téléviseurs à dalle IPS, et présente l'avantage d'être moins fatiguante pour l'oeil et plus lumineuse. Le prix des lunettes est également inférieur. Les téléviseurs à 3D Active offre cependant une image plus contrastée.
  • le tuner de la TV (DVB-T/T2 pour la TNT, DVB-C pour le câble, DVB-S/S2 pour le satellite) et le label Canal Ready qui permet de s'abstenir d'un décodeur Canal+/CanalSat externe
  • le nombre d'entrées HDMI pour brancher un maximum d'appareils sources (décodeurs TV, lecteur DVD ou Blu-ray, consoles de jeu...)
  • la compatibilité HDMI 2.0a et HDCP 2.2 (TV UHD 4K uniquement) pour la compatibilité avec les contenus 4K HDR (Ultra HD Blu-ray, VOD, etc.)
  • la présence d'un mécanisme de compensation de mouvements qui améliore sensiblement la fluidité des images
  • le traitement vidéo (mise à l'échelle, désentrelacement, accentuation de la netteté, réduction du bruit...) pour améliorer la qualité de l'image
  • la présence de décodeurs HEVC et VP9 pour la lecture des vidéos compatibles et des futures chaînes TV TNT UHD
  • la lecture multimédia via USB pour lire des fichiers vidéo, photo ou des musiques à partir de disques durs externes ou clés USB
  • la compatibilité DLNA pour la lecture de fichiers multimédias diffusés par d'autres appareils du réseau domestique (ordinateur, téléphone, NAS, serveur, smartphone...) en WiFi ou Ethernet.
  • les services web permettent au téléviseur d'accéder à une offre d'applications comme les services de Vidéo à la demande (VoD), de rattrapage télé (Catchup TV), les plateformes de vidéos en ligne, les jeux, etc.
  • les lunettes 3D peuvent être offertes avec le téléviseur, ou vendues séparément.

Allez plus loin avec nos guides sur les téléviseurs LCD à LED et 4K :

 

Hisense H55M7000 : une qualité d'image 4K surprenante à moins de 1000 euros

 

Après une année 2015 marquée par le lancement des séries XT910 et K720, le fabricant chinois revient cette année avec une offre coeur de gamme particulièrement intéressante. Pour ceux qui souhaitent allier diagonale généreuse et qualité d'image UHD tout en restant dans une gamme de prix inférieure à 1000 euros, le Hisense H55M7000 fait office de candidat de choix. Ce téléviseur fait partie intégrante de la gamme ULED, acronyme utilisée par la marque afin d'indiquer la présence d'une dalle LED Ultra HD avec local dimming, et de surcroît compatible HDR.

Le M7000 délivre une qualité d'image Ultra HD agréablement étonnante, l'upscaling des sources HD en UHD 2160p est excellent, et le contraste particulièrement puissant malgré un local dimming finalement peu utile. La qualité d'image HDR est relativement satisfaisante, sans toutefois atteindre les résultats relevés cette année sur les modèles plus huppés en matière de colorimétrie et de luminosité. Le seul bémol provient encore une fois d'une colorimétrie en sortie de carton finalement décevante qui nécessite quelques ajustements, un point sur lequel nous espérons voir le fabricant travailler pour la future gamme ULED 2017.

La composante multimédia et Smart TV s'avère également correcte, le choix d'applications reste limité mais propose l'essentiel (Netflix, Wuaki TV, Youtube, Deezer, Plex, etc.) et la prise en charge multimédia plutôt correcte malgré une interface de lecture qui demande encore à être peaufiné en matière d'ergonomie.

Dans cette gamme de prix, le Samsung 55KU6000 est également une option à considérer. La composante HDR est là aussi en retrait, et le contraste légèrement en deçà en l'absence de local dimming, la colorimétrie Rec.709 est en revanche très satisfaisante et l'input lag peu élevé en SDR/HDR (20 ms).

Pour plus d'informations, lire notre test du Hisense 55M7000.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Panasonic TX-58DX750 : un TV Ultra HD au rapport qualité/prix étonnant


 

Outre la série DX700 qui reste un choix à considérer pour les budgets un peu plus serrés, le TX-58DX750 est indéniablement l'un des meilleurs téléviseur 2016 en matière de rapport qualité/prix.

Malgré un local dimming inutile et principalement là pour faire joli, le DX750 offre tout ce que l'on peut attendre d'un téléviseur dans cette gamme de prix : une belle qualité d'image sur les sources HD/UHD, un contraste étonnamment puissant, une colorimétrie naturelle et bien ajustée en sortie de carton, et une bonne fluidité. Le pic lumineux HDR est plus limité que les modèles Samsung de la série KS7000, on reste toutefois dans la moyenne. L'input lag s'avère également correct, la rémanence est en revanche un peu plus en retrait.

La composante Smart TV s'avère particulièrement convaincante, le choix d'applications est relativement correct, mais l'interface Firefox se démarque surtout par sa fluidité et sa grande stabilité. En lecture multimédia, le téléviseur montre en revanche quelques faiblesses avec certains problèmes d'incompatibilité rencontrés sur les vidéos HEVC 10 bits, et l'absence de prise en charge du DTS. Pour le reste toutefois, pas grand chose à lui reprocher, d'autant plus en considérant la compatibilité Samba.

Dans cette game de prix, le Samsung 55KS7000 est également une alternative sérieuse, notamment sur la qualité d'image HDR avec un pic lumineux plus puissant, sans oublier un faible input lag (mais une rémanence perfectible). Le Sony 55SD85 est un autre candidat à considérer. Vrai successeur du X85C de 2015 (le XD85 intègrant une dalle IPS), le téléviseur offre une très belle qualité d'image, le contraste est là aussi appuyé malgré quelques petits problèmes d'uniformité sur le modèle testé, et le pic lumineux HDR légèrement plus appuyé (580 cd/m² sur une mire à 10% de blanc).

Pour plus d'informations, lire notre test du Panasonic TX-58DX750.

Pour plus d'informations, lire notre test du Samsung UE55KS7000.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

 

Samsung UE55KS8000 : une des plus belles images de l'année

 

Digne successeur de l'excellent JS8000, le TV SUHD Samsung KS8000 délivre une très belle qualité d'image Ultra HD, en particulier grâce à l'efficacité du traitement vidéo SUHD Re-master Engine et la qualité d'upscaling sur les sources HD/SD. La qualité d'image HDR produite est également au rendez-vous, en particulier cette capacité à délivrer un pic lumineux très puissant, et un mappage ton local particulièrement précis.

Le système Micro Dimming Ultimate s'avère globalement efficace mais en retrait en mode HDR, le contraste n'en reste pas moins convaincant. La colorimétrie est également précise, les résultats en sortie de carton sont un poil plus en deçà du KS7000, mais quelques petits ajustements permettent de facilement corriger le tir. Les gamers apprécieront également le très faible input lag du téléviseur, une constante cette année sur l'ensemble de la gamme SUHD 2016, avec en prime une rémanence légèrement inférieure au KS7000.

La section multimédia et Smart TV reste dans la même lignée, l'interface Tizen offre une prise en main immédiate et l'offre d'applications assez satisfaisante, avec notamment l'arrivée de MyCanal depuis quelques semaines. La prise en charge multimédia USB et réseau est excellente, aucun fichier ou presque ne lui résiste.

Dans cette gamme de prix, le Panasonic TX-58DX800 est aussi à considérer. La qualité d'image HDR est un peu plus en retrait en raison d'un pic lumineux plus faiblard, en revanche, le contraste et la très belle colorimétrie sont deux atouts à ne pas négliger pour les amateurs de Blu-ray et UHD Blu-ray.

Pour plus d'informations, lire notre test du Samsung UE55KS8000.

Pour plus d'informations, lire notre test du Panasonic TX-58DX800.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

 

Panasonic TX-58DX900 : grandeur et décadence

Fleuron de la gamme TV 2016, le Panasonic DX900 figure logiquement dans notre classement des meilleurs téléviseurs 4K UHD de l'année. Alors que son prédécesseur l'AX900 avait été une relative déception en 2014, le DX900 force le respect grâce à une qualité d'image HDR impressionnante avec un pic lumineux dépassant les 1300 cd/m², une colorimétrie naturelle et extrêmement précise aussi bien en Rec.709 qu'en Rec.2020, et un contraste digne ce que l'on attend d'un téléviseur Direct LED à local dimming.

Ces quelques défauts viennent ternir le bilan, notamment un léger banding et blooming, et l'écrêtage qui reste une constante sur la très large majorité des TV Direct LED (hors ZD9). La compatibilité 3D est également un plus, malheureusement le local dimming n'est pas actif ce qui limite malheureusement son attrait. L'inclinaison de la dalle à 6 degrés est également à surveiller pour les propriétaires d'un meuble haut. La section multimédia et Smart TV est quant à elle strictement identique aux DX750 et DX800, autrement dit très convenable dans l'ensemble malgré quelques problèmes d'incompatibilités.

Dans cette gamme de prix, outre les OLED LG B6V et C6V, nous vous conseillons également de prendre en considération le Sony KD-65XD93, voire le Sony KD-75XD94 pour les amateurs de grandes diagonales.


Pour plus d'informations, lire notre test du Panasonic TX-58DX900.

Pour plus d'informations, lire notre test du Sony KD-65XD93.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Sony KD-65ZD9 : le TV Full LED 4K HDR de tous les superlatifs

Sony KD-65ZD9

Cela faisait des années que nous attendions le retour de Sony sur le marché des TV premium, un espoir aujourd'hui matérialisé par la série ZD9. Téléviseur le plus ambitieux du fabricant japonais depuis la défunte série HX, dont la dernière itération remontre à 2013, le ZD9 est à bien des égards l'un des meilleurs TV LED de sa génération. Une qualité d'image au rendez-vous avec une image d'une profondeur et d'un relief saisissants, aussi bien sur les contenus HD qu'en Ultra HDR HDR, une dalle à l'uniformité exemplaire, mais aussi et surtout un système de rétroéclairage Slim Backlight Drive opérationnel sur 646 zones. Un écart relatif, mais qui suffit pour permettre au ZD9 de délivrer un puissant contraste natif tout en conservant une très belle lisibilité des les scènes sombres. La fluidité est comme toujours excellente, le Motionflow restant encore aujourd'hui la référence en matière de compensation de mouvements, avec une belle fluidité et précision dans les mouvemnts sur les contenus en 23,976 Hz et 50 Hz.

La colorimétrie est également superbe, malgré des saturations quelque peu perfectible en HDR (Rec.2020) en comparaison du DX900 ou de ses descendants les XD93/XD94, les résultats sont globalement à la hauteur. Nous avions toutefois espéré voir le téléviseur dépasser les 75% du gamut Rec.2020, ce n'est malheureusement pas pour cette fois. Le mappage ton local est également en retrait sur les masters Ultra HD Blu-ray 4000 nits, c'est toutefois une constante chez la plupart des fabricants, exception faite de Samsung. La performance brute n'en demeure pas moins un succès, avec pas moins de 1800 cd/m² l'impact du rendu HDR impressionne, c'est peu de le dire.

Comme l'ensemble de la gamme Bravia 4K, le ZD9 fonctionne sous l'OS Android TV. Si l'ensemble demande encore certains ajustements, quelques bugs et lenteurs restant encore présents malgré un léger mieux en comparaison de 2015, l'interface n'en reste pas moins intéressante, notamment grâce une offre d'applications nettement plus intéressante que l'ancien service SEN. La section multimédia reste dans la même lignée, la prise en charge des vidéos HD et 4K HDR est au rendez-vous, ainsi que la compatibilité avec les codecs HEVC et VP9.

Outre l'alternative OLED avec la série Signature, le Sony KD-75XD94 est un candidat à considérer si vous souhaitez privilégier la diagonale, ou le Panasonic TX-65DX900.

Pour plus d'informations, lire notre test du Sony KD-65ZD9.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

Quelle TV OLED choisir ?

Future remplaçante de la TV LED, mais également du Plasma, la TV OLED se décline de deux manières : l'OLED RGB traditionnel produit par Samsung, composé de trois sous-pixels pour les couleurs primaires, et le White OLED (WOLED) de LG qui ajoute un sous-pixel blanc afin d'optimiser la durée de vie des diodes RGB. Dans les deux cas les deux principaux avantages résident en thoérie dans un taux de contraste infini, une profondeur des noirs abyssale (0 cd/m²) et un input lag très faible.

Seul et unique acteur sur le marché des dalles OLED (le CZ950 de Panasonic intègre une dalle LG), le fabricant coréen parvient ces deux dernières années, et tout particulièrement depuis 2015, à proposer une offre beaucoup plus mature. Bien aidé par l'absence de concurrence, si l'on pouvait craindre un temps que LG se repose sur ses lauriers, au contraire, l'ambition à moyen terme est d'insuffler une dynamique beaucoup plus importante, avec l'objectif de remplacer progressivement une partie de sa gamme IPS LED par de l'OLED.

 

LG OLEDG6V

 

Non content de délivrer une belle qualité d'image, grâce entre autres à un upscaling UHD et un désentrelacement de qualité, une colorimétrie naturelle, et de nombreux filtres de post-traitement "plus ou moins" efficaces, les B6V et C6V (incurvé) retiennent particulièrement notre attention cette année. Le contraste infini fait toujours son petit effet, un argument qui devrait sans nul doute faire d'oeil aux nostalgiques du Plasma, et qui permet de compenser en partie un pic lumineux encore limité en HDR à moins de 500 cd/m².

L'uniformité du téléviseur est très correcte, toutefois un léger banding et du DSE sont encore discernables. L'écrêtage est également encore présent, ce qui réduit la lisibililité dans les scènes sombres, c'est particulièrement visible sur les ciels étoiles d'Interstellar ou Seul sur Mars. Notez enfin l'amélioration de l'input lag, qui passe cette année sous la barre des 35 ms en modes SDR et HDR.

La partie fonctionnalités s'avère comme toujours très complète (PVR, Timeshift, etc.), le passage à l'interface webOS offre toujours une ergonomie excellente, la prise en main est immédiate, et l'offre d'applications est assez correcte. La section multimédia reste dans la lignée de l'an passé, la plupart des formats de fichiers sont lus sans problème, le HEVC et le VP9 sont bien décodés.

Illegal string offset 'MODELE'

Illegal string offset 'MODELE'

 

OK3
Publié le 20 décembre 2016
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

15 Réactions
Panthere7569
le 10/11/2015
Bonjour..Très pertinent aux niveaux ''Séléctions"..Mais je suis curieux de voir le ''Future'' TV Philips AMBILUX (avec de vrai pico-projecteur sur le mur) qui ferait office d'ovni:-)
Pierre
le 10/11/2015
Il sera effectivement intéressant de voir ça...mais aussi et surtout si les performances suivent en matière de contraste et colorimétrie, toute la question est là... :)
Kevin
le 10/11/2015
Bravo et merci pour vos tests. Je note toutefois l'absence des TV Samsung SUHD, pourquoi ?
Pierre
le 10/11/2015
Merci beaucoup Kevin :) Le choix entre le X93C et le JS9500 n'a pas forcément été évident, pas du tout même. Le Samsung est sûrement le meilleur TV LED produit par la marque, il possède assurément certains avantages face au Sony, notamment un upscaling SD plus convaincant et un input lag plus bas, mais en contrepartie le contraste du X93C est plus élevé, le Motionflow reste au-dessus et le Local Dimming pleinement maîtrisé. Cela se joue à peu de choses près, mais dans un cas comme dans l'autre, ce sont deux excellents téléviseurs. Le JS9000 est quant à lui un véritable raté, et la série 6000 SUHD décevante en comparaison de ce que propose la même série 6000 sur les modèles 1080p. Les choix sont toujours difficiles :)
LutheR
le 14/11/2015
Meme si les dernières gen. de LED sont franchement pas mal du tout, Vivement que l'Oled se démocratise, tellement longtemps qu'on poirotte !!! Oled 4k + blu-ray 4k et je signe de suite avec mes popcorn :)
Anonyme
le 01/01/2016
bonjour a toute l�??équipe et très bonne année 2016, nouveau sur votre site et j'avoue un peu novice en ce qui concerne tous les termes employés mais comme vous passionné de belles images et de bon son ! je suis tranquillement en train de me faire un budget pour me faire une pièce dédiée et mon premier achat se portera sur l�??écran , ma question est donc celle ci , pour vous quel est actuellement le meilleur écran qui existe sur le marché ; pas de limite de prix, pas de limite de taille ! je m' intéresse beaucoup a des marques comme Bang & olufsen, Loewe,etc merci
Pierre
le 02/01/2016
Bienvenu Nazca, Mais ne t'inquiète pas, on est là pour t'aider, n'hésite pas si tu as la moindre interrogation ou explication technique. �? l'heure actuelle, en considérant l'annonce des nouvelles gammes TV d'ici quelques jours au CES (pour dispos au printemps), je te dirais de patienter encore un peu. B&O fait de superbes téléviseurs, nous avions d'ailleurs testé il y a plusieurs mois le Beovision Avant. Même chose pour Loewe, malheureusement la marque ne souhaite aujourd'hui pas organiser de tests, ce n'est pas faute d'avoir essayé, peut-être l'an prochain qui sait. Cette pièce fera environ quelle taille ?
aloes
le 06/02/2016
Les téléviseurs SONY exemple : le KD43X8309 4K UHD est bien trop cher " une honte " 1000�?�, pas de notice de fonction de la télécommande car soit disant c'est uniquement pour les téléviseurs hauts de gammes ? Donc débrouillez vous les clients ? 20% de TVA = ( 200 euros pour BERCY ) Trop c'est trop
greg
le 20/02/2016
Le mieux c une oled 4k ou woled 4k
un anonyme
le 10/01/2017
Bonjour !
Ayant un vidéoprojecteur, je cherche une TV > 55 pouces pour le jeu vidéo, y'a t'il des modèles dédiés ?
Pierre
le 10/01/2017
À peu près quel budget ?
Fantacassis
le 10/01/2017
Salut Pierre, je ne souhaite pas mettre plus de 1000€.
Pour info je suis très satisfait de la Samsung UE46ES5500 payée 600 € il y a 5 ans.
Pierre
le 11/01/2017
Un petit 49/55KU6400 serait dans la continuité de cet ES5500, ça reste dans le budget, et en prime l'input lag est excellent.
Fantacassis
le 11/01/2017
Merci, avec l'offre de Samsung il y a 10% de remboursé en ce moment en plus.
Je vais guetter si il passe en soldes quelque part !
joh02
le 13/05/2017
Bonjour et merci pour cette article ! Je suis un peu paumé car je souhaite acheter une nouvelle TV avec un budget de 1500€. On regarde bcp de série (essentiellement en streaming avec le kodi vero 4k ou bluray) et on a également la ps4 pro (on ne joue pas en ligne). Quel(s) tv me conseillerez vous svp entre 55 et 60"
nos articles populaires
Vidéoprojecteurs IFA 2011
Le 04/09/2011 17:19
Bien choisir son écran plat
Le 14/04/2009 10:00
Faut-il passer aux TV à LED ?
Le 07/11/2011 21:04
Guide d'achat ampli A/V
Notre sélection 2016 d'amplis Home-cinéma
Le 06/12/2016 14:26
Guide d'achat amplis HiFi
Notre sélection des meilleurs amplis intégrés 2016
Le 16/11/2016 15:10
Guide d'achat TV
Quelle TV LED, UHD 4K, OLED choisir ?
Le 20/12/2016 16:30
nos derniers articles
Guide d'achat TV
Quelle TV LED, UHD 4K, OLED choisir ?
Le 20/12/2016 16:30
Guide d'achat vidéoprojecteurs
Quel vidéoprojecteur choisir ? Notre sélection 2016
Le 08/12/2016 13:55
Guide d'achat ampli A/V
Notre sélection 2016 d'amplis Home-cinéma
Le 06/12/2016 14:26
Guide d'achat enceintes
Notre sélection 2016
Le 02/12/2016 11:30
Guide d'achat barres de son
Notre sélection de barres sonores 2016
Le 30/11/2016 11:38
Guide d'achat lecteurs multimédias
Notre sélection de boîtiers multimédias 2016
Le 28/11/2016 11:58
Guide d'achat lecteurs Blu-ray
Notre sélection de lecteurs Blu-ray 2016
Le 23/11/2016 12:57
Guide d'achat lecteurs réseau audio
Notre sélection 2016 de lecteurs audio réseau
Le 21/11/2016 14:45
Guide d'achat amplis HiFi
Notre sélection des meilleurs amplis intégrés 2016
Le 16/11/2016 15:10
Guide d'achat DAC
Notre sélection des meilleurs DAC 2016
Le 15/11/2016 10:44
nos derniers commentaires