Exclu : preview du vidéoprojecteur Sony VPL-HW30ES

Exclu : preview du vidéoprojecteur Sony VPL-HW30ES
actualites

Présentation du Sony VPL-HW30ES (nom de code HYDRA)

C'est après un voyage jusqu'à la capitale, dans les sous-sols du SONY STORE que j'ai pu découvrir en avant première une version finalisée à 80% du SONY VLP-HW30ES. Placé sous le nom de code secret d'Hydra, ce nouveau projecteur n'a été dévoilé par le constructeur que quelques semaines avant sa commercialisation effective soit fin juillet 2011. Les concepteurs ont tenu compte des remarques des consommateurs puisque le projecteur sera présenté dans une livrée noire, mais également blanche. Le défaut de défocus propre à la série des HW20 est également rectifié avec une nouvelle conception du bloc optique qui sera inséré plus profondément dans la coque de l'appareil.



Au rayon des nouveautés par rapport au VPL-HW20, notons une nouvelle télécommande intégrant des sélections directes des réglages 2D mais également 3D, l'apparition du motionflow en 240hz activable en mode 2D et en mode 3D, de nouvelles lunettes plus légères laissant passer plus de luminosité, une nouvelle lampe dont le rendement a été boosté et surtout un mode 3D totalement transformé délivré du cross-talking et du faible rendement lumineux du VPL-VW90ES. Si on additionne toutes ses modifications et tous ses avantages, il ne reste en faveur du SONY VW90ES qu'un bloc optique motorisé et un alignement des panneaux beaucoup plus fins. Comble du comble, le Sony HW30ES se paye  le luxe d'en offrir plus que son grand frère en matière de gestion de la colorimétrie avec un réglage dédié dans le RCP de la luminance, le grand Y !


Présentation de l'appareil




Présentation des menus








Lunettes 3D et télécommande

Il s'agit de nouvelles lunettes, plus légères et rechargeables sur port USB, un adaptateur sera livré avec les modèles de série permettant de les recharger sans allumer son ordinateur. D'un tarif de 99 euros, elles ont une autonomie annoncée de 30 heures et le précédent filtre qu'il fallait placer sur les anciens modèles est maintenant directement intégré dans le verre.



L'émetteur 3D est également nouveau, il offre une plus grande portée. Cerise sur le gâteau, les nouveaux modèles de lunettes sont compatibles avec le VW90ES.




Impressions subjectives

ATTENTION TOUTES LES REMARQUES FORMULÉES CI-DESSOUS NE CONCERNENT QUE LE PROTOTYPE DONT IL RESTE 20 % A FINALISER.

J'ai testé ce projecteur dans une salle aux murs clairs sur un écran de 2m20 de base en liaison avec une PS3 sur des extraits d' AVATAR 3D apportés par SONY et sur mes extraits de RESIDENT EVIL 3 en 3D et de CASINO ROYAL en 2D. S'agissant d'un prototype, je n'ai pas obtenu l'autorisation de passer mes mires Burosch 2D ou 3D. 4 exemplaires de démonstration de ce projecteur parcourent actuellement l' Europe et sont présentés à la presse et aux revendeurs.

Même si je n'ai pas pu me servir des mes mires préférées, j'ai pu noter un problème d'alignement des panneaux qu'il a été possible de rectifier avec l'option de correction présente dans les menus, mais sans faire disparaître totalement un écart d'un demi-pixel sur le bleu.

La luminosité est visuellement de bon aloi, la lampe de notre modèle de test comptait 15 heures au compteur. Le projecteur est tout aussi silencieux que son prédécesseur le HW20.

En matière de colorimétrie, en l'absence de de calibration, j'ai obtenu les résultats les plus satisfaisants avec le mode x.v. Color en positionnant le réglage de netteté à 0, le simple accroissement de celui-ci engendrant du bruit vidéo sur les fonds clairs. J'ai pu retrouver le lissé du HW20 uniquement dans cette configuration.

Le motion flow est encore une fois admirablement géré par les concepteurs de cet appareil qui démontre sur le HW30 toute leur maîtrise de cette option. Il est ajustable en 2D et en 3D sur 3 niveaux.

Si je n'ai pas été ébahi en mode 2D en revanche, en 3D,  SONY vient de distancer tous ses concurrents en proposant une image lumineuse, fluide grâce au motionflow, dont l'effet de profondeur est ajustable et...... sans effets de Ghosting décelables visuellement.

Sur certains passages d' Avatar 3D, la mitrailleuse de Jack SULLY sortait littéralement de l'écran, effet que je n'avais pas encore perçu de telle manière sur les précédents projecteurs 3D que j'ai testé. Le gain en luminosité en mode 3D est obtenu par l'intermédiaire d'une nouvelle lampe qui a été boostée par SONY et dont la gestion de l'intensité est liée à l'ouverture des shutters. Indépendamment de la solution technique mise en œuvre, c'est diablement efficace !

Noter également que le HW30 est compatible 720p en side by side dans l'éventualité de la connexion d'un tuner satellite 3D.

Voilà, s'agissant d'un prototype qui ne correspondra pas exactement au modèle de série qui sera commercercialisé dans quelques semaines, je ne pousserai pas plus avant mes conclusions.

Je tiens à remercier bien chaleureusement Romain, Maxime et Aurélien pour leur accueil ainsi que M. NAKANE pour la présentation en exclusivité pour audiovideohd.fr du tout nouveau et très attendu SONY HW-30.

Nous ne manquerons pas de vous proposer rapidement sur AVHD, un test complet d'un modèle VPL-HW30ES de série.
Publié le 20 juin 2011
Source: AVHD
       

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

nos derniers commentaires
bettychristian@skynet.be