Vidéorojecteurs JVC DLA-X 3D : la grosse claque de l'IFA !

Vidéorojecteurs JVC DLA-X 3D : la grosse claque de l'IFA !
actualites
Mise à jour du 29 novembre 2010 : nous venons de publier le test du JVC DLA X7.

Après avoir assisté à des démonstrations 3D toutes plus ratées les unes que les autres, nous allions repartir de l'IFA convaincu du bien-fondé de nos convictions sur le pétard mouillé qu'allait être l'avènement de la vidéoprojection 3D. C'était sans compter sur JVC et sa nouvelle gamme de projecteurs DLA-X Full HD compatible 3D.


Trois modèles seront proposés sur le marché dès le mois de novembre 2010 :
  • JVC DLA X3 (50000:1) pour 3990€
  • JVC DLA X7 (70000:1) pour 6990€
  • JVC DLA X9 (100000:1) pour 9990€

Leur design reprend l'optique centrale des modèles HD1 et HD100. Même si nous reviendrons en détail sur chaque produit dans des actualités dédiées, nous pouvons d'ores et déjà préciser qu'ils partageront un certain nombre de caractéristiques :
  • Luminosité : 1300 lumens (nouvelle lampe 220W UHP )
  • Lent shift motorisé (décalage de 80% en vertical, 34 % en horizontal)
  • Zoom (x2) et focus motorisés
  • Formats 3D supportés : sequentiel, side by side, above below
  • 2 entrées HDMI 1.4a
  • YUV, VGA, trigger, RS-232
  • Entrée LAN (sauf sur le X3) pour la domotique
Notons également qu'un émetteur IR externe (PK-EM1) est vendu séparément à 79€, au même titre que les lunettes 3D actives (PK-AG1B) se négociant à 179€ l'unité. Ces équipements sont nécessaires pour profiter de la 3D !

Pour des spécifications ultra détaillées, ca se passe ici mais c'est en allemand.

Mais revenons maintenant à ces fameuses démonstrations  !

Premières impressions en projection 2D

Par une extrême coïncidence, nous sortions d'un extrait de Batman The DarkNight projeté sur l'Epson EH-R4000 (plus précisément la scène de poursuite dans le tunnel avec le camion de prisonnier) lorsque nous avons pu découvrir le modèle JVC DLA X7 sur cette même scène. Visuellement le JVC va encore plus loin que le fleuron d'Epson. Les noirs sont encore plus profonds, la fluidité est excellente. JVC avec son mode 240 Hz semble avoir résolu les problèmes d'artefacts présents sur les modes 120 Hz des DLA 550, 950 et 990.

Premières impressions en projection 3D

Ce passage pourrait s'intituler « Que la lumière soit » ! Sceptiques et convaincus après des démonstrations bâclées chez Samsung, Mitsubishi et Sony où le maitre mot semblait être « où sont passés mes lumens ? », nous chaussons nos lunettes pour découvrir un extrait 3D du film d'animation « Monstre contre Aliens ». Et là c'est la grosse claque 3D ! Pas de perte importante de la lumière, pas d'artefacts, pas de cisaillements. Une image stable, colorée avec cette superbe impression de relief et de profondeur. Aucune gêne oculaire à l'horizon et rapidement l'envie naît de pouvoir rapidement disposer de ce projecteur à domicile pour se faire une séance grand écran du Blu-ray 3D d'Avatar !


Le secret avait été bien gardé, mais là JVC prend encore une fois la concurrence de vitesse. La marque réussit la double gageure suivante : conserver une avance dans le contraste en 2D et surtout proposer la solution visuelle la plus réussie et la seule réellement convaincante du marché de la projection 3D à domicile. Bravo JVC !
Publié le 22 septembre 2010
Source: AudioVideoHD
       

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

nos derniers commentaires