Smart TV : la CIA aurait espionné les utilisateurs de Smart TV Samsung

Smart TV : la CIA aurait espionné les utilisateurs de Smart TV Samsung
actualites

Selon de nouveaux documents publiés par WikiLeaks, la CIA et le MI5 auraient développés en 2012 un programme en mesure d'espionner les Smart TV, et plus particulièrement les Smart TV Samsung.

Année après année, les suspicions émises initialement autour des téléviseurs connectés prennent forme, toutefois les informations révelées ces dernières heures par WikiLeaks confirment que les améliorations technologiques consenties ces dernières années, et tout particulièrement la fonction reconnaissance vocale, peuvent être d'excellentes portes dérobées pour les services de renseignements.

Selon le communiqué de WikiLeaks, la CIA et le MI5 ont développés conjointement le programme de piratage "Weeping Angels", ce dernier consiste à simuler l'extinction d'un téléviseur infesté par le ver, alors même que celui laisse le microphone activé afin d'enregistrer les conversations de la pièce. Une fois que le téléviseur est rallumé par l'utilisateur et la connexion à Internet établie, ces données audio sont envoyées sur un serveur de la CIA.

Alors que les Smart TV Samsung sont ciblées dans le rapport de WikiLeaks, le fabricant coréen a d'ailleurs confirmé auprès d'ITV News avoir ouvert en urgence une enquête à ce sujet, la "normalisation" du contrôle d'un appareil à la voix laisse imaginer qu'une telle manipulation serait parfaitement envisageable sur n'importe quelle Smart TV ou streaming box. WikiLeaks cible également les smartphones Apple et Android, dont la CIA aurait exploité d'importantes failles et vulnérabilités sans en faire part aux constructeurs concernés. Un problème d'atteint au respect de la vie privée qui risque d'autant plus de s'amplifier en considérant l'émergeance des objets de la "maison connectée', et notamment Google Home et les enceintes Amazon Alexa Echo.

Le "Big Brother is watching you" de George Orwell n'aura jamais pris autant de sens. Pour l'heure, la CIA ne souhaite faire aucun commentaire sur l'authenticité de ces fuites, rappelant simplement dans un communiqué que la mission de l'agence était de collecter des informations de manière agressive afin de protéger les USA, tout en soulignant avoir légalement la possibilité de conduire une surveillance électronique sur des individus ciblés.

LG 42PN450 au meilleur prix

BoutiquePrixLivraisonDétails
Electrodepot129,98 €8,20 €
Publié le 09 mars 2017
Source: WikiLeaks
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

1 Réaction
tek
le 10/03/2017
Tiens, ça me rappelle quelque chose...visionnez donc Snowden
nos derniers commentaires