Bilan CES 2016 : la démocratisation de l'Ultra HD et HDR en marche

Bilan CES 2016 : la démocratisation de l'Ultra HD et HDR en marche
actualites
Alors que le CES refermait ses portes le week-end dernier, il est désormais temps de faire un premier bilan de cette dernière édition 2016.


Chaque édition du CES réserve son lots de belles surprises, en revanche cette année le terme paraît un brin exagéré. Davantage placée sous le signe de l'évolution, cette nouvelle édition 2016 du CES aura surtout confirmée une fois encore la volonté des fabricants de démocratiser très largement l'Ultra HD, tout en généralisant l'implantation de la technologie HDR au sein de leur téléviseurs que ce soit par le biais du format HDR10 ou/et du Dolby Vision HDR.

L'annonce la plus marquante (mais attendue) n'en reste pas moins la mise en place de la certification Ultra HD Premium par le consortium UHD Alliance. Les spécifications correspondent à ce que nous attendions tous, et peut-être même plus encore en englobant les créateurs de contenus afin qu'ils produisent des masters optimisés. Le problème de cette certification, c'est qu'elle n'est justement, pour l'instant tout du moins, rien d'autre qu'une certification destinée à mettre certains téléviseurs haut de gamme sous le feu des projecteurs, à l'exception peut-être de Samsung qui indique que l'ensemble de sa gamme bénéficiera du précieux sésame (à confirmer). Mais sur le fond, le principal problème est qu'une certification n'a nullement la portée d'une véritable norme qui aurait eut un caractère certes contraignant pour l'industrie, mais qui aurait assurée à l'acheteur final de bénéficier d'un minimum de qualité.

En l'occurence, le risque est de voir apparaître dès cette une sorte de technologie HDR à 2/3 vitesses sur les téléviseurs LED entrée, milieu et haut de gamme, et donc une expérience sensiblement différente d'un diffuseur à l'autre. Sur les contenus HDR, la possibilité de désactiver le mécanisme aurait d'ailleurs été une possibilité intéressante en considérant les probales écarts. Le cas de l'OLED est plus particulier et beaucoup plus compréhensible. LG reconnaît aujourd'hui qu'il est possible de produire un téléviseur OLED capable de produire 1000 cd/m², néanmoins le coût des matériaux employés est aujourd'hui beaucoup trop élevé pour que les produits soient commercialisables.

La bonne nouvelle, c'est que l'Ultra HD va progressivement continuer à se démocratiser, les gammes de TV Ultra HD s'étaient largement étoffées en 2015, un phénomène qui va continuer à s'accentuer en 2016 et attirer davantage le grand public, notamment à l'aube de l'Euro 2016 qui devrait faire office de vitrine de choix pour les fabricants afin de dynamiser les ventes.

Les principales nouveautés TV attendues en 2016 :

Samsung 78KS9500

Plus globalement, aucune surprise notable au rayon téléviseurs n'est à noter cette année. On notera tout de même que la plupart des fabricants semblent faire progressivement machine arrière sur les téléviseurs incurvés. L'ensemble des modèles ne sont pas encore connus, néanmoins au regard téléviseurs présents sur le salon, les écrans plats reviennent doucement mais sûrement en force, à l'exception de Samsung.

Certaines rumeurs faisaient état de l'annonce d'une TV à technologie Crystal LED chez Sony, finalement il n'en est rien, la principale nouveauté réside cette année dans un nouveau système de Local Dimming particulièrement prometteur baptisé Slim Backlight Drive, mais uniquement présent sur les deux vaisseaux amiraux de la gamme : les XD93 et XD94. Un prototype capable d'afficher des pics lumineux de 4000 cd/m² était également visible sur le stand, mais aucune photo n'a été autorisée. Le fabricant présentait également le XD85, successeur du surprenant X85C commercialisé en 2015, et une déclinaison incurvée SD85. La gamme Full HD est en revanche réduite.

Panasonic TX-65DX900

Chez Panasonic, quelques semaines après le lancement du TV OLED UHD TX-65CZ950 en Europe, le fabricant japonais annonçait sa commercialisation aux États-Unis. Le nouveau téléviseur Ultra HD Direct LED Panasonic DX900 est une des deux principales nouveautés que l'on retiendra chez le fabricant, déclinée en tailles 58 et 65 pouces, le téléviseur corrige l'un des points faibles de son prédécesseur l'AX900, en rehaussant le nombre de zones de rétroéclairage à 500.

Côté Samsung, seul le TV Edge LED incurvé KS9500 était présent sur le stand. Le fabricant mettait en avant un nouveau design ultra fin sans bezel, et la certification Ultra HD Premium. Le reste de la gamme SUHD TV était absent, nous savons néanmoins que les KS9800 et KS9700 remplaceront les JS9500 et JS9000, avec en prime la certification UHD Premium, et un rétroéclairage Direct LED pour le premier.

Quant à LG, comme attendu l'accent a été mit sur l'OLED avec huit nouveaux modèles. On retiendra tout d'abord la nouvelle gamme LG Signature composée des séries de TV OLED LG G6V et E6V, néanmoins en considérant les premières informations sur les tarifs, les C6V et B6V seront sans doute plus plébiscités, au même titre que les modèles de 2015 à l'instar des EG960V et EF950V qui sont conservés au catalogue. Dans un second temps, LG présentait sa nouvelle gamme Super UHD TV dont un modèle 8K.

TCL X1

Les fabricant chinois étaient également bien représentés cette année avec Hisense qui annonçait plusieurs nouvelles séries de téléviseurs pour le marché nord-américain dont le Hisense 65XT910 déjà disponible chez nous depuis l'automne mais également la nouvelle génération de TV ULED 3.0. Pour les modèles européens, il faudra attendre quelques mois avant d'obtenir plus de visibilité sur les références commercialisées. TCL pour sa part levait le voile sur la série de TV Direct LED Quantum Dot Xclusive S99 sur laquelle nous garderons un oeil. Enfin, TP Vision livrait les premières détails sur la nouvelle gamme de TV Philips, et faisait la démonstration sur son stand d'un prototype de TV OLED initialement attendu lors du dernier IFA. Cela fait plusieurs mois maintenant que certaines sources nous indiquent la volonté de TP Vision de se lancer sur ce marché, nous garderons donc un oeil attentif lors du prochain IFA.

La vidéoprojection aura été plus calme, les fabricants préférant annoncer leurs nouveautés à l'ISE, IFA et CEDIA, nous retiendrons donc principalement l'annonce de la mise sur le marché du premier chipset DLP 4K par Texas Instruments au printemps 2016. Optoma présentait d'ailleurs un prototype sur salon, le même qui sera présenté dans quelques semaines à Amsterdam, tandis que BenQ profitait de l'occasion pour faire le teasing autour du W11000, son premier projecteur DLP 4K.

AV Concept présentait son premier projecteur AiO HC, tandis que Philips annonçait le Screeneo HDP2510 , un projecteur 1080p à focale ultra courte.

Ultra HD Blu-ray : l'attente est enfin terminée

De rumeurs en déceptions, celui que l'on appelait il y a encore quelques temps le Blu-ray 4K est enfin devenu une réalité concrète. Alors que la 20th Century Fox, Sony Pictures Home Entertainment et Warner annonçaient il y a quelques semaines une première vague de sortie, et que l'industrie nous assure la sortie d'environ une centaine d'Ultra HD Blu-ray en 2016, nous n'attendions plus que les lecteurs.

Derrière l'impatience et l'excitation, la réalité des choses impose de rester un minimum pragmatique. À dire vrai, nous nous attendions à bien plus d'engouement de la part des fabricants. L'officialisation du lecteur UHD Samsung UBD-K8500 n'avait plus rien d'une surprise depuis l'IFA 2015 ou la platine avait été une première montrée, tandis que l'annonce du Panasonic DMP-UB900 était attendue en considérant le prototype exposé par le fabricant lors de la précédente édition du CES. Seule la platine Philips BDP7501 faisait figure de surprise. Les seuls lecteurs Blu-ray (1080p) présentés furent les Sony UHP-H1 et BDP-S6700.

Panasonic DMP-UB900

Pour avoir discuté avec un certain nombre de fabricants ces derniers jours, beaucoup restent encore frileux au regard du succès en demi-teinte du Blu-ray. Le format de disque HD n'a pas été un flop, mais celui que l'on présentait à ses débuts comme le successeur du DVD n'a jamais rencontré le succès escompté. Le président de Sony, Kaz Hirai, indiquait d'ailleurs lors du salon que la conception d'une platine serait considérée si le format parvenait à décoller malgré le succès croissant du streaming, même si d'un autre côté le discours semblait moins catégorique chez d'autres représentants de la marque japonaise.

Nous l'avons vu au fil du temps, le Blu-ray aura principalement (mais pas exclusivement) attiré les cinéphiles et Home-cinéphiles soucieux d'obtenir la meilleure qualité d'image et de son, l'Ultra HD Blu-ray s'inscrit dans cette continuité, il n'est et ne sera jamais un format de masse comme l'a été le DVD (une approche qui a coûtée très cher à l'industrie), auquel il a été pendant de trop nombreuses années comparé, mais pour utiliser un terme à la mode ces derniers temps, une sorte d'alternative premium. Ce que le streaming n'est aujourd'hui pas, sans même évoquer la question des infrastructures nécessaires pour obtenir une qualité équivalente.

Nous n'en sommes pas moins impatients de pouvoir mettre la main rapidement sur les premières platines et disques ;-)

Une édition placée sous le signe du Vinyle, Dolby Atmos et Hi-Res Audio:

Samsung HW-K950

Nous aurons également vu de belles choses côté audio, et notamment la technologie Dolby Atmos qui aura été particulièrement été plébiscitée lors du salon avec l'annonce des barres son Samsung HW-K950, Creative X-Fi Sonic Carrier et une dernière chez Philips. Dolby a également annoncé de nombreux partenariats avec SPHE, Lionsgate et MGM notamment pour l'intégration de pistes Dolby Atmos à leurs futures sorties Ultra HD Blu-ray.

En Hi-Fi, outre l'annonce du DAP Onkyo DP-X1, Technics a particulièrement retenu l'attention avec le retour de la légendaire platine vinyle SL1200. Néanmoins le tarif s'annonce d'ores et déjà bien plus élevé que son aînée en considérant les matériaux et technologies employée. Sony dévoilait également ses nouveaux intégrés AV, malheureusement sans Dolby Atmos ni DTS:X, la bonne surprise provient davantage de la PS-HX500, la première platine capable de ripper les vinyles en DSD. Chez Arcam, en parallèle du lancement de la nouvelle gamme AVR, le fabricant britannique présentait le nouveau irDAC II.

On retiendra enfin les annonces du DAC de poche Audioquest Dragonfly 2 décliné en deux versions, le tout-en-un audiophile Moon ACE et la nouvelle ligne de casques audio Art Monitor Series chez Audio Technica.

Par marque :

Par type de produit :

Publié le 13 janvier 2016
Source: La rédac
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

5 Réactions
Phil44
le 13/01/2016
Mouai sa reflète à peu près l'impression générale, de belles choses mais pas de quoi se taper les fesses par terre, et le HDR s'annonce comme un joyeux bordel. Moi qui souhaite acheter une tv avant le mois d'avril, je suis encore loin d'être décidé mais en FULL led je vois que le XT910, ailleurs c'est hors budget pour moi, donc à moins que les oled baissent... :-(
Syl
le 13/01/2016
LG annonce une tv oled uhd. Mais ou sans ait de leur lecteur br uhd !!? pas d'info pierre?
Aimame
le 13/01/2016
C'est fou ça. On fait enfin de vrai avancé au niveau de l'image et du son, mais c'est un bordel pas possible, avec des acteurs plus que fébrile, des normes pas clair. Bref, personnellement, ça ne me donne pas du tout envie d'acheter. Certes, ça donne super envie, mais je crois que je vais laisser mûrir tout cela encore deux bonnes années, avant de me décider... Et puis, ils sont mignons avec leur streaming... moi je veux bien, mais avec mes 6Mbit de connexion, j'ai à peine les chaines en HD chez moi... Il faudrait que la fibre arrive un peu plus vite dans les foyés. Chez moi c'est pas avant 2035 ... -_-'
Pierre
le 14/01/2016
@Syl : non rien pour l'instant chez LG. @Aimame : on arrive à maturité sur la norme UHD, en revanche je reste encore très sceptique sur le HDR, non pas de l'apport de la technologie elle même, mais des différents paliers que sous-entend la certification UHD Premium. Quant à la fibre...dis toi que la vitesse de connexion moyenne en France est supérieure aux US, ça situe un peu. Tu es d'ailleurs presque pile-poil dans cette moyenne ;)
Nounours
le 14/01/2016
C'est bien le streaming mais ça remplacera jamais le support physique, enfin en qualité. Canal netflix et co c'est gentil mais surtout sympa pour les séries, je crache pas dans la soupe je suis abonné mais sur les films avec 4m de base c'est une blague

nos articles populaires
[MAJ] Xbox One S : une nouvelle version avec lecteur Ultra HD Blu-ray à moins de 300 euros
Lecteur Ultra HD Blu-ray, streaming 4K, gaming HDR...
Le 21/06/2016 20:07
MAJ 2 : AudioVideoHD fait peau neuve
Tour d'horizon de la nouvelle version du site
Le 21/06/2016 17:35
Marantz SR6011, SR7011, AV7703 : la nouvelle gamme 2016 dévoilée
Amplificateurs 9.2 et préamplificateur 11.2 Dolby Atmos, DTS:X, HEOS...
Le 13/06/2016 10:55
PS4 Neo : Sony confirme travailler sur une nouvelle version
Mais il faudra se montrer patient...
Le 10/06/2016 16:07
Oppo : un écran OLED pour le futur lecteur Ultra HD Blu-ray
Le teasing commence
Le 10/06/2016 10:33
Project Scorpio : une nouvelle Xbox One orientée gaming 4K
La famille Xbox s'agrandit à nouveau
Le 14/06/2016 15:43
nos derniers commentaires