Test Marmitek Audio Anywhere 685 et Subwoofer Anywhere 635

Test Marmitek Audio Anywhere 685 et Subwoofer Anywhere 635
actualites
Nous allons nous intéresser aujourd'hui à deux nouveaux accessoires lancés récemment par Marmitek. L'Audio Anywhere 685 qui se présente comme une solution audio 5.1 sans fil, tandis que le Subwoofer Anywhere 635 propose de transformer n'importe quel caisson de grave actif filaire en sans fil.

Malgré le fait que les deux appareils portent le sceau de la gamme Anywhere, et qu'ils pourront être complémentaires en fonction de la configuration souhaitée, les deux solutions présentées aujourd'hui visent à répondre à un besoin différent.

Audio Anywhere 685 :



D'un côté, nous avons l'Audio Anywhere 685, un transmetteur capable d'envoyer un flux audio sans fil stéréo ou multicanal (5.1) vers un amplificateur AV ou un amplificateur intégré stéréo. La mise en œuvre de l'ensemble se fait très simplement, par l'intermédiaire d'un boîtier transmetteur équipé d'une entrée optique et coaxiale, depuis lesquelles on pourra raccorder n'importe quelle source (téléviseur, lecteur Blu-ray, décodeur TV, console, PC, etc.),  et d'un boîtier récepteur pourvu d'une sortie optique et coaxiale pour le raccordement à un ampli.

En fonction de l'usage souhaité, il est également possible de raccorder le boîtier récepteur à l'entrée optique ou coaxiale d'un DAC , comme nous avons pu en faire l'expérience avec le Teac UD-301, ensuite relié à un intégré Cambridge Audio CXA80. Cependant, il faudra prendre en compte la limitation au 48 kHz/16 bits maximum. Le dispositif peut être alimenté depuis une prise secteur USB, néanmoins étant donné que certains téléviseurs sont aujourd'hui équipés de port USB 500 mA, il sera parfaitement possible d'alimenter l'un des deux boîtiers de cette manière. Même cas de figure pour les PC.

À l'essai, le système Marmitek fonctionne de manière très efficace, pour cet essai nous l'avons utilisé sur 2-3 films et l'écoute de quelques albums, sans que la liaison sans fil ne subisse de coupure (merci aux 36 canaux RF). En revanche, si les boîtiers sont compatibles Dolby Digital 5.1 et DTS ES 6.1, en l'absence de liaison HDMI les codecs audio HD sont convertis en LPCM avec un débit maximal de 4 Mbps. C'est relativement suffisant étant donné que le bitrate audio sur une large majorité Blu-ray commercialisés aujourd'hui oscille entre 3 et 4 Mbps.

Le seul petit bémol vient du léger décalage constaté lors de nos tests sur les deux amplis utilisés lors de l'essai, il faudra donc ajuster la synchronisation labiale dans les paramètres de votre ampli en fonction des cas. Second point à prendre en compte : la distance. En effet, si le fabricant annonce une portée de 40 mètres en champ libre, dans la pratique la liaison sans fil reste fonctionnelle sur environ une dizaine de mètres avec des cloisons en placo, pour un mur en agglo on redescend à 5-6 mètres. Cela reste très correct pour la transmission de l'audio dans une pièce attenante ou à l'étage.

Pour résumer, en parallèle de la possibilité de déporter l'amplificateur de sa position d'origine pour des raisons de commodités, l'Audio Anywhere 685 peut s'avérer une solution intéressante si l'on souhaite sonoriser une seconde pièce sans avoir à tirer plusieurs mètres de câble, et par la même occasion, un bon moyen de recycler un vieil ampli rangé au placard. Le Marmitek Audio Anywhere est proposé au prix public indicatif de 99,99 euros.

Subwoofer Anywhere 635 :


Marmitek Subwoofer Anywhere 635

Le Subwoofer Anywhere est un accessoire qui vient répondre à une problématique relativement courante pour les utilisateurs d'installations 5.1 ou plus : le placement du caisson. Manque de place, un problème de WAF (donc d'esthétique), installation d'un second caisson, les raisons pour déporter un caisson de grave ne manquent pas. Un nombre croissant de fabricants proposent aujourd'hui des versions sans fil de leur caisson, néanmoins il n'existait jusque-là aucune véritable solution pour les modèles existants.

L'Audio Anywhere 635 fonctionne de la même manière que n'importe quelle solution de transmission, avec d'un côté un émetteur que l'on relie à la sortie Pre-out Subwoofer de n'importe quel amplificateur, et un récepteur que l'on raccorde à l'entrée analogique RCA de n'importe quel caisson actif. La liaison transmetteur/ampli et récepteur/caisson de grave s'effectue à l'aide d'un câble mini-jack vers Mono RCA pour le premier, et mini-jack vers RCA pour le second. Les deux sont fournis dans le carton. L'alimentation se fait là encore par l'intermédiaire d'une prise secteur USB.

À l'usage, le système fonctionne merveilleusement bien, nous avons utilisé pour ces essais le SVS PB-2000 testé récemment, et notre bon vieux Bowers & Wilkins ASW750. Outre la facilité de mise en œuvre, le principal bon point provient de l'efficacité de la liaison entre le transmetteur et le récepteur du fait du choix de la technologie RF en lieu et place du Bluetooth utilisé par certains fabricants aujourd'hui, et donc d'obtenir en sortie un signal audio bien moins compressé. La bande de fréquence couverte par le système Marmitek est d'ailleurs amplement suffisante pour une très large majorité de caissons (20 Hz – 48 kHz).

Côté portée, le Subwoofer Anywhere offre une belle flexibilité. En fonction de l'endroit ou l'on souhaite installer son caisson, la transmission fonctionne sur environ 9-10 mètres si le signal n'est pas obstrué par un meuble imposant. On notera qu'il est également possible d'utiliser plusieurs récepteurs, pour alimenter une installation prenant pour base deux caissons de graves, voire un second caisson installé dans une pièce voisine. Toujours pratique en fonction de la configuration choisie. Le carton renferme d'ailleurs à cet effet un deuxième jeu de câbles.

Une solution vraiment sympathique pour ceux qui souhaitent passer au sans fil, d'autant plus au regard du prix pratiqué (69,99 euros).
Publié le 25 août 2015
Source: La rédac
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

nos derniers commentaires