DTS:X : tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau format audio Home cinema

DTS:X : tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau format audio Home cinema
actualites
Une première fois évoqué en janvier dernier lors du CES, DTS vient de tenir une conférence afin de présenter plus formellement son nouveau format audio Ultra HD : le DTS:X. Un concurrent frontal au Dolby Atmos et Auro 3D , même si les deux formats adoptent une approche relativement différente.


Sur le fond, le DTS:X ne symbolise pas une évolution aussi nette que ne l'avait été le DTS-HD en son temps. Comme le Dolby True HD (MLP) sert de base au Dolby Atmos, le DTS:X conserve un noyau DTS-HD Master Audio. Néanmoins, les similitudes s'arrêtent là. Le codec DTS-HD est en effet couplé au DTS Multi-Dimensional Audio (MDA), anciennement propriété de SRS Labs qui a été racheté depuis par DTS.

Lors du mixage d'une bande-son, la technologie MDA permet aux ingénieurs de définir précisément la localisation spatiale de chaque effet sonore : hauteur, profondeur, largeur. Toutes les informations de spatialisation sont ensuite stockées sous forme de métadonnées. Là ou les codecs traditionnels nécessitent que les éléments sonores soient attribués à des canaux bien spécifiques (5.1 ou 7.1), le MDA maintient les caractéristiques spatiales de la bande-son, et ce quel que soit le nombre d'enceintes. Pour résumer, l'objectif est de recréer un espace audio 3D.

Le DTS Neo:X (ou le Prologic IIz chez Dolby) utilisaient déjà quelques notions, néanmoins nous parlions encore de canaux matricés. Comme son concurrent, l'objectif est d'imposer le DTS:X sur toute la chaîne : de la table de mixage jusqu'aux salles de cinéma, installation Home cinema, voire même les appareils mobiles (en mode Lossy).

Théoriquement, le DTS:X supporte jusqu'à 32 haut-parleurs, mais il subsiste peu de chances, à court terme tout du moins, que les fabricants s'aventurent à aller plus loin que 11.2 canaux. Autre précision, contrairement aux enceintes Dolby Atmos que nous voyons apparaîtrent depuis quelques mois, DTS n'impose aucune enceinte spécifique. Pour continuer sur les chiffres, le taux d'échantillonnage maximal supporté est fixé à 96 kHz. Une fonction Dialogu Control fait également son apparition, celle-ci permet de modifier le volume de certains éléments audio de manière indépendant, les dialogues en l'occurence.

De nombreux fabricants intégreront au sein de leur gamme 2015 des amplificateurs AV compatibles DTS:X : Anthem, Denon, Integra, Krell, Marantz, McIntosh, Onkyo, Steinway Lyngdorf, Theta Digital, Trinnov Audio, Yamaha... Nous apportons d'ailleurs quelques précisions sur les futures mises à jour à venir, dans cet article.

Naturellement, le DTS:X est rétrocompatible avec les amplis qui n'intégrent pas le décodeur. Dans ce cas, seul le noyau DTS-HD MA sera lu. Pour les lecteurs Blu-ray, aucun changement n'est requis. DTS ne livre pour l'heure aucune information sur les premiers disques Blu-ray compatibles DTS:X, encore moins pour les Ultra HD Blu-ray.

Publié le 10 avril 2015
Source: La rédac
       
Pierre Dubarry
Journaliste spécialisé

Réagissez !
 Les notifications de nouveaux commentaires sont uniquement accessibles en mode connecté.

nos derniers commentaires